Au secours, les parents n'ont plus confiance dans l'Education Nationale!

Dernière mise à jour : 4 avr.

Les résultats d’une enquête IFOP portant sur l’année scolaire 2020 /2021 laissent en effet très perplexes : ce sont 69% des parents d’élèves qui ont un réel sentiment de défiance vis-à-vis de l’institution scolaire.

69% ont un profond sentiment d’aggravation de la baisse de niveau scolaire, soit 6 points de plus qu’en 2019 !


Plus inquiétant, la défiance des parents d’élèves sur la capacité du gouvernement et du ministère de l’Éducation à enrayer la baisse du niveau des élèves. Ils sont 69 % à ne pas avoir confiance : c’est 9 points de défiance de plus qu’il y a 2 ans !

Il en est de même pour les autres grands problèmes de l’école. Les violences à l’école, c’est 70 % des parents qui n’ont pas confiance en nos institutions pour résoudre le problème. Et 68 % quand il s’agit du mal être des enseignants...

Ce sentiment d’échec renforce un besoin de réformes profondes telles que le renforcement de l’autorité et des sanctions, l’autonomie des équipes éducatives, davantage de transparence sur les résultats scolaires ainsi que sur les faits de violence par établissement.

Mais tout ceci n’est pas très rassurant pour les parents, d’ailleurs le taux d’insatisfaction perd 5 points en élémentaire et chute littéralement dans le secondaire : 11 points de moins pour le lycée et 10 de moins pour le collège de car les réformes ne se profilant pas, ils n’hésitent pas à affuter leur stratégie.

Alors quelles solutions ?

Tous les enfants scolarisés en France ont droit à une instruction de qualité, il est de notre devoir de tenir cet engagement auprès d’eux. C'est à nous de leur garantir les conditions d’un haut niveau d'Éducation, et non de se gargariser d’un niveau théorique qui n’existe que dans les lignes des programmes officiels qui s’avèrent impossibles à enseigner à la majorité des élèves. Il faut en finir avec cette fausse bienveillance du collège unique et d’un baccalauréat en carton. Voilà la priorité qui devrait apparaître dans tout programme d’accompagnement digne de ce nom.

Mais où peut-on trouver ces alternatives ?

Chez MyCampus Réussite, c’est tout d’abord plus de suivi, ce que recherchent les parents, un véritable accompagnement de leur enfant, une attention individualisée, mais aussi un vrai travail de fond pour combler les lacunes accumulées depuis 2 ans (quand on sait que des enfants passent en CE1 sans savoir lire !), enfin un apport de connaissances approfondies et structurantes. Mais aussi apporter du sens dans l’apprentissage, répondre aux questions : que dois-je apprendre et pourquoi ? A quoi cela va-t-il me servir ? Quel lien faire avec mon métier futur ? le but est ici de retrouver la motivation, mais aussi le sens de l’effort et du plaisir d’apprendre. La réussite de nos jeunes est le garant de l’avenir de la société ainsi que de sa liberté.


148 vues0 commentaire